Les noces sont un jour très attendu, aussi bien par les mariés que par les deux familles et pour les amis, connaissances et collègues. C’est un moment de grande joie et qui se passent généralement plutôt bien, comme prévu si l’on s’est bien préparé à l’avance. Bien que les traditions nuptiales varient d’un pays à l’autre et d’une époque à une autre, il existe des principes de base qui peuvent aider les fiancés et leurs familles à bien vivre les mois ou les semaines précédant la cérémonie et à en garder des souvenirs heureux. Mais y a-t-il de bonnes ou de mauvaises traditions nuptiales?

Traditions nuptiales en occident

Dans les pays occidentaux ou apparentés, les traditions nuptiales veulent que les noces soient célébrées en grande pompe. Ce qui implique un budget important et d’énormes préparatifs. L’investissement financier et en temps est donc important. Les familles et amis s’attendent à ce que la fête se déroule dans une vaste salle luxueusement décorée, avec un menu digne des rois. En Italie par exemple, il faut débourser pas moins de 10 000 euros pour des noces considérées comme convenables. Au Japon, ce prix peut être doublé. Et généralement, selon les traditions nuptiales, ce sont aux parents de payer ces dépenses, au moins une grande partie.

Des traditions nuptiales dans tous leurs sens

Au-delà des traditions nuptiales propres à une culture ou à un pays, le système veut par exemple que les faire-part soient les plus personnalisés et les plus sophistiqués possibles. On doit aussi accorder une grande importance aux robes des demoiselles d’honneur et aux costumes des garçons d’honneur. Suivre toutes les traditions nuptiales implique de grosses dépenses, une très grande disponibilité des personnes concernées, beaucoup d’énergies et une organisation sans faille. À chacun de décider ce qui est bon à retenir dans toutes ces traditions.

Les traditions nuptiales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *