Après une longue journée de travail, on peut rechercher la solitude pour être au calme et se ressourcer. Dans ce genre de situation, la solitude a ses avantages. Néanmoins, quand la solitude devient pesante, elle peut se transformer en souffrance.

Les bienfaits de la solitude :

Soyons clairs sur le sujet, la solitude est différente de l’isolement social. Ce sentiment peut survenir à n’importe quel moment. Vous pouvez souhaiter volontairement vous détacher de la communauté ou de votre entourage ainsi que de vos habitudes quotidiennes. Seul, vous trouverez le calme et la tranquillité. Cette solitude peut vous permettre de méditer et de vous remettre en question. Vous reprenez un nouveau départ. Un autre point positif de la solitude est qu’elle vous permet de vous relaxer et vous aide à déstresser. Cela vous permet d’être en communion avec vous-même et renforcer votre “confiance en soi”. La solitude peut aussi être bénéfique pour certains professionnels. C’est notamment le cas des artistes, des rédacteurs, des écrivains, etc. Même les dirigeants d’entreprise en ont besoin pour prendre calmement une décision importante pour leur société. Lorsqu’on fait face à des problèmes, ce moment de solitude peut stimuler la créativité et trouver plus facilement des solutions. Pouvant être un atout, la solitude peut aussi devenir un facteur destructeur.

Ses inconvénients :

Dans certains cas, la solitude peut devenir dévastatrice. Elle peut affecter directement l’état mental et psychologique de la personne. C’est le cas des personnes qui n’ont pas d’amis, de ceux qui se sentent seuls ou rejetés par la société. A noter que certaines personnes, même si elles sont entourées d’amis et de la famille, se sentent toujours seules. Une personne qui vit seule depuis longtemps alors que tous ses amis sont tous mariés peut se sentir vraiment seule. Une personne mariée peut aussi se sentir très seule si elle ne peut pas parler librement de ses problèmes, ses envies, ses projets, etc. à son partenaire. Quand la solitude devient pesante, elle peut se transformer en dépression, en désespoir. La personne peut être tentée de s’adonner à l’alcool ou même envisager la mort.

Selon les médecins, la solitude peut raccourcir la durée de vie d’une personne. L’esprit se fatigue ainsi que tout le corps humain. La victime peut avoir des hallucinations, souffrir d’anxiété et le plus dangereux c’est que la solitude peut affecter le cerveau et peut provoquer « la folie ». Elle favorise aussi les maladies cardio-vasculaires. Elle peut même entraîner de graves insomnies qui vous poussent à être dépendant de toutes sortes de médicaments.

Bref, si la solitude aide à mieux se centrer sur soi, à méditer, etc., quand elle devient pesante au point d’être une souffrance, vous devez réagir pour la surmonter. Parlez de votre solitude à un proche en qui vous avez confiance, envisagez les solutions sur https://souffrance-solitude.fr, apprenez aussi à aimer votre personne, allez vers les autres et profitez de votre solitude pour réaliser des projets. Lancez-vous des petits défis comme dire bonjour à telle personne, allez voir votre voisin pour lui demander quelque chose…

La solitude est-elle une souffrance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *