Vous l’aimez, il vous aime, tout est dit. Pour vous, cela résume votre situation actuelle. Bien sûr, cela ne fait pas longtemps que vous vous connaissez, mais c’était tout de suite très fort, très présent, très vrai. Pour vous, aucun doute possible, l’amour est né très vite. Vous passez votre temps l’un avec l’autre, le reste du monde n’existe plus, vous avez l’impression que vous êtes seuls, comme sur une île déserte. Puis, bien sûr, vous parlez de vivre ensemble…

Vivre ensemble, où est le mal ?

Vous vous aimez, alors, si vous décidez de vivre ensemble, franchement, où est le mal ? Sur les plans purement logistique et financiers, vivre ensemble présente de nombreux avantages. Vous partagez les factures, le loyer, les différentes charges et comme récompense, vous partagez le lit. En tout cas, cela vous réjouit de penser qu’à la fin de chaque journée, vous retrouvez la personne aimée. Mais les études montrent de manière irréfutable que le fait d’habiter sous le même toit au début d’une relation, c’est risquer la déception, la rupture, des querelles incessantes et des conflits sans fin.

Ne vous hâtez pas de vivre ensemble

Si vous avez tellement hâte de vivre ensemble, ce peut être le signe que vous deux, ou l’un de vous, n’êtes pas assez mûr pour une véritable relation. Celle-ci a besoin de suivre son cours à un rythme naturel, sans précipitation. Si vous vivez ensemble de façon prématurée, vous risquez de nuire au bon développement de votre relation, vous la détruisez au lieu de la construire sur de bonnes bases. Il faut ces fondations soient profondes, solides, pour qu’une relation devienne de plus en plus forte et cela réclame du temps, sans passer par la case « vivre ensemble ».

Vivre ensemble au début d’une relation, est-ce une bonne idée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *